bandeau-lestelle-minicipal-11.jpg

La saison estivale déjà bien avancée bat son plein, malgré une météo jusque là plutôt maussade qui a impacté quelque peu la fréquentation touristique du mois de juillet.

Mais, avec le retour du soleil, les visiteurs et les touristes arrivent toujours plus nombreux à la grande satisfaction des professionnels, des hébergeurs, des commerçants et des responsables des sanctuaires.

Cette activité touristique qui contribue à l’attractivité de notre bastide, et à son dynamisme commercial et économique est un marqueur fort de son identité qu’il nous appartient de continuer à développer. Car, les atouts de notre commune, lieu reconnu de pèlerinage marial, outre son patrimoine religieux, architectural et paysager sont nombreux, et sa localisation sur le tracé de la véloroute V81 Bayonne-Perpignan, ainsi que sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle (GR78) en font une étape incontournable pour ces visiteurs en itinérance.

Les efforts entrepris pour restaurer le calvaire (démarrage de la dernière tranche, stations 11 à 15, début septembre), pour redonner vie au Lestelle-Café, pour soutenir l’offre de commerces et services de proximité, pour réhabiliter le Central, pour moderniser le camp de tourisme, vont dans ce sens, tout en apportant une plus-value au cadre de vie de nos habitants.

Je tiens à remercier et encourager les professionnels déjà cités ; leur engagement, la qualité de leur service, doivent continuer à rendre notre village toujours plus accueillant pour les visiteurs et les nouveaux arrivants.

Merci aussi à la directrice et au personnel de l’Office de Tourisme communautaire, qui accueillent et renseignent avec beaucoup de professionnalisme les vacanciers en résidence ou en itinérance sur notre commune et sur le Pays de Nay.

Je salue les Lestellois qui, à titre personnel, au sein des associations et de la commission « animation » et de la commission « culture » du Conseil Municipal, s’investissent dans l’organisation des diverses manifestations qui contribuent au « bien vivre » dans notre village.

Au nom du Conseil Municipal, bon été et bonne rentrée à toutes et à tous.

La guerre en Ukraine, le réchauffement climatique, l’inflation, la hausse des taux d’intérêt ont percuté pendant l’année 2022 notre quotidien et nous rappellent que la paix est un bien précieux, jamais définitivement acquis, toujours menacée par la folie expansionniste de certains dirigeants.

Cette situation a des répercussions sur nos budgets et nous contraints à des mesures d’économie notamment dans le domaine énergétique : extinction de l’éclairage public dès 23 heures, diminution des éclairages de Noël, limitation de la température dans les bâtiments communaux.

La volonté du conseil municipal de faire aboutir nos projets reste bien sûr intacte : Les travaux de réhabilitation du Lestelle-café ne commenceront probablement qu’au quatrième trimestre afin de finaliser les demandes de subventions, en espérant obtenir au moins 60% d’aides. Le projet du Central avec l’office 64 de l’habitat pour aménager 10 logements dont 5 destinés à des séniors démarrera à la fin de cette année.

Quant au Calvaire la 3eme tranche de travaux (stations 7 à 10) est en cours et la tranche suivante (stations 11 à 15) débutera surement au mois de septembre.

La préparation du budget 2023 va nécessiter encore plus de rigueur que d’habitude pour concilier la hausse des dépenses d’énergie avec le financement indispensable de nos projets d’investissement et notre volonté de limiter le plus possible l’augmentation de la taxe foncière.

Une bonne nouvelle dans cette ambiance un peu morose c’est le reflux de l’épidémie de covid avec une baisse importante du nombre journalier de contaminations. C’est un grand plaisir de pouvoir se réunir à nouveau et partager des bons moments conviviaux. Et je tiens à remercier toute les personnes impliquées dans la vie associative de la commune et de la commission municipale, pour les manifestations et évènements qu’ elles organisent tout au long de l’année.

Je vous souhaite, chers amis, et malgré un peu de retard bien involontaire, au nom du conseil municipal, une très bonne année 2023, la réalisation de vos vœux les plus chers et bien sur une excellente santé.

Comme vous le savez l’Hôtel Restaurant « LE CENTRAL » était en vente depuis plusieurs années suite à une procédure de liquidation judiciaire. Le Tribunal de Commerce de Pau a finalement accepté l’offre d’un acquéreur pour un montant de 30.000 € sans projet de logements ni de reprise d’activité commerciale.

Au vu de l’intérêt stratégique de cet immeuble, de son emplacement dans le périmètre protégé de Bétharram, et avec l’accord unanime du Conseil municipal, j’ai exercé le droit de préemption urbain de la Commune pour l’acquisition de ce bien au prix validé par le Tribunal dans le cadre d’un projet de réalisation d’une résidence intergénérationnelle comportant 10 logements (6 T2, 2 T3, 1 T4, 1 T1bis) dont 5 destinés à des séniors et une salle commune de 40 m².

Cette opération sera réalisée par l’Office 64 de l’habitat en maitrise d’ouvrage directe dans le cadre d’un bail emphytéotique d’une durée de 55 ans. Le financement sera assuré par cet Office HLM avec la participation de la Région, du Département et de la Communauté de Communes du Pays de Nay. La contribution de la Commune (3 % du montant de l’opération) correspond à la mise à disposition du bien soit la somme de 30.000 €.

Ce projet structurant pour notre Commune, permet la préservation de cet immeuble inscrit depuis longtemps dans l’histoire de notre village. Il va favoriser l’accueil de nouvelles familles et rendre possible la mixité des générations. Il contribuera ainsi à renforcer la dynamique démographique tout en répondant à des besoins de logements appropriés pour des personnes plus âgées et valides.

Nous travaillons aussi sur le dossier de réhabilitation du LESTELLE-CAFÉ que nous vous avons présenté dans le précédent numéro. Pour rappel ce projet prévoit, outre la partie commerciale (bar, petite restauration) un espace pour l’antenne de l’Office de Tourisme Intercommunal, un lieu associatif et culturel ainsi qu’un tiers lieu équipé numériquement destiné au télétravail pour les professionnels et les particuliers.

Nous avons été retenus par la Préfecture pour l’attribution d’une subvention au titre de la DETR (Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux) pour un montant de 184.451 € (20 % des dépenses subventionnables). Nous finalisons d’autres demandes de subventions auprès de la Région, du Département et des Fonds Européens. Leur attribution sera connue en fin d’année. D’ici là nous déposerons le permis de construire et le dossier de consultation des entreprises et espérons pouvoir commencer les travaux début 2023.

Ces projets sur le CENTRAL et le LESTELLE-CAFÉ ont une double fonction : sauvegarder et réhabiliter le bâti de ces établissements et leur redonner une place dans la vie sociale, économique et touristique de la Commune.

La saison estivale déjà entamée et dopée par les conditions météo nous amène son flot habituel de visiteurs. Les infrastructures du camping ont été modernisées et rénovées grâce aux investissements de la Commune, et de nouveaux types d’hébergements et de services ont été mis en place par les gérants. L’objectif commun est d’optimiser encore plus les conditions d’accueil et de séjour des vacanciers.

Après le tour d’horizon de ces projets d’envergure pour notre village, je tiens à vous souhaiter, chers amis, un très bel été porteur le plus possible de repos, de détente et de retrouvailles familiales et aux professionnels du tourisme une saison 2022 à la hauteur de leurs attentes.

 

Plusieurs projets concernant la revitalisation du centre bourg et la valorisation des espaces publics sont à l’étude en ce début d’année.

L’aménagement du Lestelle-Café domine l’actualité et vous trouverez dans ce bulletin toutes les précisions concernant son état d’avancement.

Au vu des résultats de l’enquête effectuée par la Chambre de Commerce et d’industrie (CCI) vous êtes très nombreux à valider le principe de cet aménagement qui va réhabiliter ce lieu historique de la vie Lestelloise, compléter l’offre commerciale de la bastide et rétablir l’harmonie architecturale de notre place.

Comme prévu vous serez conviés prochainement à une réunion publique pour la restitution de cette enquête.

Sur l’avenue de Bétharram, la vétusté des infrastructures urbaines, les difficultés de stationnement et de la cohabitation vélos/voitures/piétons, la vitesse excessive des voitures pénalisent ce site adossé aux stations du Calvaire récemment restauré. Des travaux d’aménagement et de requalification sont nécessaires pour valoriser et organiser la liaison entre le site classé de Bétharram et la place de la Bastide.

Nous avons demandé au CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) de travailler sur le projet, depuis la croix Mignou jusqu’au calvaire. Le calendrier de réalisation sera fixé quand les aménagements du Lestelle-Café seront réalisés.

Les effectifs de notre école publique sont en baisse du fait des nombreux départs en 6ème et d’un déficit de nouvelles inscriptions. Cette diminution du nombre d’élèves est constatée à l’échelle du département, et peut entraîner chez nous à la rentrée de septembre, la suppression d’un poste d’enseignant.

Les enfants et les parents sont unanimes à reconnaitre la qualité de l’enseignement dispensé à l’école et des services périscolaires.

Je respecte le choix et les raisons des familles qui ont décidé de laisser leurs enfants scolarisés dans une autre commune. Mais une école dynamique rejaillit toujours sur l’attractivité d’un village, et c’est pourquoi je lance un appel urgent afin que de nouvelles inscriptions permettent d’éviter cette situation.

Je tiens à vous souhaiter, chers amis, au nom du conseil municipal une très bonne année 2022 et exprimer notre solidarité avec tous ceux qui sont ou ont été touchés par le Covid.

Nous espérons tous que le contexte sanitaire s’améliorera rapidement, nous permettant ainsi de partager des moments de convivialité en famille, entre amis, entre Lestellois.

 

 

 

 

 

La pandémie et la crise sanitaire sont toujours au cœur de nos préoccupations en ce début d’année.

Si dans notre région la situation est à ce jour maîtrisée avec un taux de positivité des tests effectués inférieur à 5 %, nous devons être extrêmement vigilants car cela reste très fragile.

La mise sur le marché des vaccins est évidemment une bonne nouvelle, même si pour l’instant le calendrier de vaccination de la population est encore imprécis.

Afin de contribuer au succès de la campagne de vaccination, la Communauté de Communes du Pays de Nay est disposée en coordination avec les professionnels de santé (médecins généralistes, infirmiers, pharmaciens) à organiser dans une salle communale du territoire un centre de vaccination qui parait la solution la plus adaptée pour vacciner à grande échelle. Je participerai activement à la mise en place de ce dispositif.

 Dans la suite logique des élections municipales de mars et juin 2020, la Communauté de Communes a mis en place son instance exécutive composée du Président et de treize vice-présidents. Sur proposition du Président Christian PETCHOT-BACQUÉ, j’ai été élu 1er vice-président responsable de la commission tourisme, en charge d’une délégation du président pour les questions de santé.

 J’aurai l’occasion de revenir vers vous pour présenter les projets communautaires de développement touristique du Pays de Nay, en coopération avec la Bigorre sur des projets d’aménagement du col du Soulor et de valorisation de la filière eaux vives sur le Gave de Pau.

 Vous le savez, Lestelle-Bétharram est un pôle touristique important du territoire du fait de son patrimoine architectural classé, de son potentiel d’hébergement et de restauration. De plus sa situation limitrophe avec la Bigorre en fait une porte d’entrée emblématique sur la partie sud du pays de Nay.

 La première tranche de restauration du Calvaire de Bétharram qui concerne les six premières stations est terminée. Nous sommes nombreux et unanimes à admirer la qualité architecturale et l’éclat retrouvé de ces stations. La première phase de la seconde tranche débutera au printemps et concernera les stations 7 à 10, avec un taux de subvention de 80% pour un montant de travaux estimé à 632.000 € HT.

Au risque de me répéter, je remercie une nouvelle fois la Communauté de Communes et les Amis des Sanctuaires pour leur partenariat et leur contribution indispensables à la réalisation de ce chantier.

 

La période de confinement que nous venons de vivre n’a été facile pour personne. L’isolement, la crainte d’être contaminé, les difficultés pour circuler, la distanciation avec notre entourage familial ont bousculé nos habitudes et notre rythme de vie.

Bien que les mesures de confinement aient été levées, le risque de contamination existe encore et justifie toutes les mesures de protection et règles de vigilances préconisées.

Nous savons que notre région a été plus épargnée que d’autres par cette épidémie. De nombreuses initiatives solidaires ont atténué les conséquences  de l’isolement pour les personnes les plus fragiles.

C’est le cas à Lestelle-Bétharram où nombre de volontaires se sont très vite manifestés pour aider à faire des courses, fabriquer des masques, participer au fonctionnement du centre médical de Bénéjacq, …. Merci pour ce dévouement et cette solidarité spontanée.

L’épicerie, la boulangerie ont tenu à assurer leur mission de proximité en restant ouvert et en assurant des livraisons à domicile. Le garage a continué à fonctionner pour assurer les dépannages les plus urgents.

Grâce à eux la vie a été plus facile et le lien social s’est maintenu.

Lire la suite...

Ce bulletin est le dernier de la mandature qui s’achève au mois de mars et la réglementation électorale m’oblige à être sobre dans la présentation des actions du Conseil Municipal sortant.

Je vous ai parlé à plusieurs reprises du Plan Local d’Urbanisme (P.L.U) en cours d’élaboration. Il a été arrêté par le Conseil Municipal lors de la séance du 25 août 2019, puis envoyé aux personnes publiques associées (Etat, Région, Département, C.C.P.N, Chambres consulaires etc.) qui nous ont fait part de leurs avis et recommandations.

Une enquête publique aura lieu en Mars-Avril pour recueillir les doléances et remarques que vous souhaitez formuler.

Le document définitif enrichi de tout ou partie de ces considérations sera soumis ensuite à l’approbation du Conseil Municipal avant d’être transmis au Contrôle de légalité de la Préfecture. 

S’il considère que l’ensemble du projet ne prend pas assez en compte les avis de l’Etat, le Préfet pourra l’attaquer devant le tribunal administratif. 

Lire la suite...

Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) est un document qui régit les règles d’urbanisme sur la commune. Il détermine les différentes zones (zones urbanisables, à urbaniser, agricoles, naturelles, inondables) et élabore le règlement qui s’y applique. Il doit tenir compte des règles imposées par l’Etat, notamment en matière de limitation de consommation de l’espace agricole, et de réglementation environnementale. 

Il doit être aussi en conformité avec le SCOT, (Schéma de Cohérence Territoriale) qui vient d’être approuvé à l’unanimité par le Conseil communautaire et qui constitue le cadre général d’aménagement du territoire de la Communauté de Communes. 

Vous savez que nous sommes en cours d’élaboration de ce PLU, qui va succéder à celui qui est en vigueur depuis 2011.

Des réunions de concertation et d’information ont été organisées avec les agriculteurs et à deux reprises avec le public Lestellois, sans qu’il y ait une très grande participation. 

Bien que les grandes orientations du précèdent PLU aient été reprises (à savoir : zone urbanisable limitée à la partie centrale du village et à sa périphérie, zone agricole et naturelle sur l’ensemble du hameau, zone touristique autour du camping et du Vieux Logis, périmètre protégé autour de Bétharram) le classement de certaines parcelles a été modifié. 

Lire la suite...

Le patrimoine classé de Bétharram est un atout historique de notre bastide et du territoire de la Communauté de Communes du Pays de Nay. La restauration en cours de la 1ère tranche (stations 1 à 4) constitue le début de la valorisation du calvaire, pour un montant total : 609.000 € HT travaux, études et honoraires compris. Nous recevrons 455.813 € de subventions (Etat, Région et Département) auxquels il faut rajouter 22.000 € de la mission Bern.

La 2ème tranche concernera les stations 5 et 6 avec un bon niveau de subvention car la DRAC majore sa participation à un taux de 70 % (contre 40 % auparavant) et la Région a augmenté également le plafond subventionnable.

Je rappelle que pour la part restant à charge de la Commune, nous pouvons compter sur la participation des Amis des Sanctuaires, que je tiens ici à remercier, et de futurs mécènes contactés via la fondation du patrimoine

Je me réjouis une nouvelle fois du partenariat avec la Communauté de Communes à qui nous avons délégué la maîtrise d’ouvrage de ce gros chantier (plus de 2 millions d’euros de travaux pour les 4 tranches). Sans elle, nous ne pourrions assumer ni les problèmes de trésorerie ni le montage administratif, ni le suivi de chantier. Donc encore un grand merci au Président, aux élus et techniciens en charge du dossier.

Lire la suite...