bandeau-lestelle-actualites-01.jpg
OPERATION NETTOYAGE DU GAVE : ON REPETE

« Le cycle de vie d'une poche plastique est d'environ une seconde pour la fabriquer, 20 minutes en moyenne pour l'utiliser et entre 100 et 400 années pour qu'elle disparaisse.

Les sacs plastiques génèrent une pollution considérable durant leur très long cycle de vie de par leur fabrication puis ensuite, leur légèreté favorise la dispersion par centaines de millions dans les milieux naturels : champs, rivières, montagnes et mers où ils contribuent à la dégradation des paysages et la destruction de la biodiversité.

Les consommateurs ont un grand rôle à jouer concernant l'utilisation des sacs plastiques : chacun de nous a le moyen de les refuser dans les rayons et aux caisses de nos magasins alimentaires en apportant systématiquement un sac cabas pour faire nos courses

Aussi il vaut mieux éviter d’acheter des produits suremballés, même s’il existe maintenant des solutions de recyclage »

OPERATION NETTOYAGE DU GAVE : ON AVANCE 

Des actions de nettoyage des berges du gave sont mises en place avec des jeunes de l’association Lamon Fournet qui sont actuellement au SAIRVIS (Service d’Accompagnement à l’Initiative et à la Revalorisation en Vue de l’intégration Sociale). 

Tous volontaires, accompagnés d’un éducateur et d’un membre du Conseil Municipal, ils nettoient et déblayent les berges en enlevant divers déchets notamment des déchets plastiques. 

Ces actions se font sur des demi-journées, une ou deux sorties par mois selon leurs planning,  avec l’appui des club de kayak  (Evasi’eau et Ohlala). 

EXTRAIT DE CE PROJET DE LA MECS (Maison d’Enfants à Caractère Social) Lamon Fournet :

« Il s’agit d’abord de remettre en état un patrimoine naturel dégradé. Nettoyer les berges en se baladant (à pied ou à canoë) au bord de la rivière.

Une action de ce type permettra de sensibiliser les jeunes actuels, futurs hommes de demain, à l’environnement. Avertir les jeunes sur l’importance de l’eau et qu’ils prennent conscience de l’état de notre environnement.

Par la même occasion, ils découvriront la richesse de l’écosystème d’une rivière et la beauté des paysages.

En agissant ainsi les jeunes se sentiront utiles et auront une image plus positive d’eux !

Nous espérons que cet acte citoyen leur permettra de comprendre la nécessité de trier les déchets et de les recycler. En favorisant de nouveaux comportements ils prendront conscience de la nécessité de réduire les déchets à la source. Cela donne l'occasion d'enseigner les bons gestes et de démontrer aux plus jeunes l'importance de préserver notre nature »

CONCLUSION

Le zéro déchet est une utopie mais ne rien faire est pire. N’oublions pas notre action  intercommunale du mois d’octobre basée également sur le volontariat des habitants avec l’aide des clubs de rafting. Le but de ces  journées symboliques  montre à nos enfants que des solutions existent. La prochaine aura lieu courant octobre. 

Alors tous à vos gants et bottes en caoutchouc, c’est trop coquet ! 

© Mairie de Lestelle-Bétharram 2017 - Mentions légales