bandeau-lestelle-histoire-12.jpg

Par Yves DUBERTRAND

Le temps n'a pas effacé la trace du passé. Le village a su garder tout son patrimoine architectural. Le XXème siècle a amené à tous les monuments jouxtant Bétharram la notoriété, puisqu'ils sont tous, avec bien entendu le calvaire, classés par les Beaux-Arts. Juste récompense des travaux accomplis par les anciens qui ont ainsi laissé des traces de leur passage à travers le temps.

La diversité des monuments et la richesse de la région permettent à l'amateur d'art et d'archéologie de se donner à sa passion favorite tout en passant d'agréables moments de repos dans les hôtelleries lestelloises, toutes de premier choix. Le promeneur lui peut errer parmi les coteaux, il peut parcourir le Val de Chèze, la plaine de Nay, se promener le long des plaines sablonneuses du Gave.

Tout fait de notre cité de Lestelle-Bétharram qui n'a pris le nom de Lestelle-Bétharram qu'en 1934, lorsqu'il lui fut conféré par le Conseil d'Etat (je crois qu’il était juste que ces deux noms ne fussent pas séparés, on l'a vu au cours de l'histoire, ils ont été plus qu'intimement mêlés), un séjour recherché depuis des années par les touristes ; un site admirable qui mérite que nous lui rendions hommage; un village ayant su garder son identité, son authenticité à travers les époques à tel point que, soyons en sûr, son fondateur Gaston II ne le renierait pas, bien au contraire.

© Mairie de Lestelle-Bétharram 2017 - Mentions légales