bandeau-lestelle-actualites-00.jpg

Actualités 

Travaux

La première tranche des travaux du Calvaire qui concerne la réhabilitation des quatre premières stations, va s’achever au mois de septembre.

La deuxième tranche démarrera en suivant, et concernera les stations 5 et 6 avec de gros travaux sur les murs de soutènement. 

Au fur et à mesure de l’avancement des travaux, on mesure la richesse architecturale de ce patrimoine et son attrait pour les visiteurs qui transitent sur notre commune. La mise en lumière renforcera la visibilité et mettra en valeur les chapelles

Un reportage de France Télévision a été tourné sur le Calvaire et sera diffusé le 19 juillet sur France 3 entre 14h35 et 15h10 puis sur France 2 entre 17h20 et 18h. 

Le plan de financement est le suivant :

  • Total des travaux et honoraires = 525 194 €
  • Subventions de l’Etat (D.R.A.C. dans le cadre du Fond Incitatif pour les monuments historiques des petites communes) = 70 % soit 343 000€
  • Subvention Région = 15% plafonnée à 400 00€ soit 60 000 € 
  • Pour le restant à charge : soit 122 194 €,  prise en compte par les associations des Amis du Sanctuaire et d’autres mécènes.

Nous avons postulé pour que ces travaux soient éligibles, comme la première tranche, au loto du Patrimoine.

L'eau

Le programme de remplacement des branchements et raccordements plomb a été réalisé en plusieurs tranches. Il est aujourd'hui arrivé à son terme. 

Ces travaux ont été l'occasion de rénover et sécuriser l'alimentation en eau des usagers de la rue du Vieux Moulin. L'ancienne conduite passait au-dessous des habitations voisines, ce qui présentait un risque en cas de rupture ou de fuite de cette canalisation vieillissante. 

Le réseau communal est ancien et nécessite un vigilance au quotidien. Ceci permet d'intervenir rapidement afin de réparer les fuites.

Ce printemps une importante fuite a été décelée avenue du Béarn. Sa réparation et celle d'autres moins importantes, a permis d'obtenir un rendement de réseau (très faible niveau de fuite) rarement atteint.

Si l'eau n'est pas une denrée rare dans notre région, la préservation des ressources naturelles doit rester une priorité.

L'assainissement

La société G2C a élaboré en 2016 le schéma directeur d'assainissement. Les mesures et analyses se sont poursuivies jusqu'au printemps dernier. Un rapport définitif et détaillé de notre réseau d'assainissement devrait nous être remis dans les prochaines semaines. Un bilan synthétique vous sera présenté dans le prochain numéro.

L'eau

Annoncé dans notre précédent bulletin municipal, le remplacement des derniers branchements en plomb a commencé. Ces travaux initialement programmés pour le début de l'automne n'ont débuté qu'en fin d'année pour quatre branchements inventoriés. 

Profitant de l'intervention de cette entreprise spécialisée, une extension de marché lui a été notifiée pour le raccordement en eau et assainissement du nouveau local technique municipal récemment acquis par la commune. Nous lui avons confié également la tâche de réparer deux petites fuites apparues dernièrement sur notre réseau. Ces travaux sont donc terminés pour cette fin d'année. L'extension et la sécurisation du réseau de la rue du Vieux Moulin se feront aux premiers jours de Janvier 2017.

Ce réseau, certes vieillissant, maintiendra un rendement honnête par le biais de cette mise a à jour et d'un suivi permanent.

L'assainissement

La poursuite de l'étude du schéma directeur d’assainissement par le cabinet G2C s'effectue avec le concours de notre équipe technique municipale.

Différents capteurs positionnés aux endroits les plus judicieux ont permis d’ores et déjà d'effectuer les niveaux dits : nappe basse tandis que les niveaux dits : nappe haute ne pourront être réalisés qu'à la fin du printemps. 

A la conclusion de cette étude fin juin 2017, nous aurons un constat plus précis de l'état de notre réseau et ceci permettra d'incrémenter un échéancier de travaux ainsi que leur priorité en fonction d'un rapport coût/gain.  

 Jean Marc Ladesbie

Les travaux de l’église Saint Jean

Ils ont débuté et se termineront vers la fin juillet. L’emprunt d’un montant de 119 000 € sera souscrit auprès du Crédit Agriole, qi s’est montré le mieux disant.

Les travaux du Calvaire

L’avant-projet de la rénovation du calvaire a été présenté par l’architecte à la Communauté des Communes. Les travaux sont évalués à 1,8 M € hors honoraires et éventuelle électrification. Le chantier est en cours d’installation 

Les travaux de voirie

Les voies suivantes vont être rénovées pour un montant total de 20 500 €, Chemin Nougué, Chemin de Lihours, rue Delettre et rue de Lattre de Tassigny.

Le véloroute 

Les barrières interdisant le passage des voitures au Chemin du Chèze ont été posées. Seuls, piétons et vélos pourront y circuler librement

La rénovation du mobilier urbain est terminée. Bancs, poubelles, lampadaires et volets des appartements municipaux ont été repeints.

L'entreprise chargée des travaux de réfection du toit de l'église est choisie, la rénovation débutera en avril 2016.

La restauration du calvaire commencera en octobre 2016 par une phase de préparation du chantier. L'architecte retenu a présenté un 1er avant-projet.

Quatre tranches de travaux sont prévues qui se dérouleront sur une période de quatre ans. La première tranche rénovera les quatre premières stations.
Le montant des travaux, estimé à 1 500 000 €, est financé par la Région, le Département et l'Etat. La Communauté des Communes du Pays de NAY assurera la maîtrise d'ouvrage déléguée.

Les travaux de réfection de la façade de l’église sont terminés ainsi que la rénovation des deux portes. L’ancien abribus est également repeint. Il reste à réaliser les travaux de la toiture. 
L’appel d’offre a été lancé pour juillet, et le début des travaux devraient commencer à l’automne. 

Le coût prévisionnel des travaux et des honoraires se montant à 151 400 €, le Conseil Municipal a retenu le montage financier suivant :

Conseil Départemental 28 125 €
Etat (DETR + Réserve parlementaire) 41 125 €
Participation communale 82 150 €

Le Syndicat mixte Nord-Est de Pau (SMNEP) et l’entreprise SNATP-VINCI, ont entamé les travaux de remplacement de la passerelle supportant la conduite d’eau. En effet, cette conduite amène l’eau provenant de deux sources, (Aygue Negre et Aygue Blanque) situées près de Ferrières, et alimente une partie de Montaut, ainsi que le nord-est de Pau jusque dans le Madiran. La crue de 2013 a provoqué la destruction de la passerelle enjambant le Gave et endommagé la conduite d’eau. 

Pour remédier à ce grave problème, la passerelle sera remplacée par un tunnel passant SOUS le Gave.

Les travaux se feront en plusieurs temps.

Tout d’abord, déplacement de la conduite assainissement existante pour permettre l’emplacement du futur puits (côté Lestelle)

Puis, forage des puits et de la traversée sous le Gave : 
Côté Lestelle, puits de 7,5 m de profondeur sur un diamètre de 5 m

Côté Montaut, puits de 12,5 m de profondeur sur un diamètre toujours de 5m (ceci est dû à la hauteur de la berge de ce côté)
Passage de la conduite d’eau d’un diamètre de 400 mm à l’intérieur du tunnel, qui sera ensuite colmaté par du sable. (ceci rendra plus facile les réparations éventuelles de la conduite d’eau. Il suffira d’aspirer le sable pour atteindre l’endroit à réparer).

La profondeur du tunnel et les équipements choisis ont bien sûr pris en considération les tremblements de terre éventuels. 
Grands travaux dont le maître d’ouvrage est le Syndicat mixte Nord-Est de Pau. Le coût de cette réalisation est de 2,350 millions d’euros. La commune ne participe en aucun cas à cette dépense. 

Les travaux se poursuivront jusqu’à la fin de l’année. Sur arrêté municipal, le chemin du Chèze sera fermé aux véhicules et au public (vélos et piétons).

Lestelle-Bétharram - Vidange de fosse septique sur la Commune de Montaut.

Entretien des dispositifs d’assainissement non-collectif

Depuis le 1er janvier 2014, le SPANC de la Communauté de Communes du Pays de Nay propose un nouveau service aux usagers : la vidange et l’entretien des dispositifs d’assainissement non-collectif.

Aucune obligation pour l’usager d’adhérer à ce nouveau service. Le principe, regrouper les demandes d’entretien pour bénéficier d’un tarif plus intéressant avec une garantie sur la qualité de la prestation par le choix d’une entreprise agréée choisie après consultation publique (c’est la société SOBEP-Lyonnaise des Eaux qui a été retenue comme mieux-disante par la commission d’appel d’offres pour une période de 2 ans). Un service intéressant, lorsque l’on sait qu’une vidange de fosse est préconisée en général tous les 4 ans et qu’un bac dégraisseur nécessite un entretien régulier tous les 6 mois, pour assurer la longévité de votre installation. 

Pour tous renseignements ou toute commande, merci de contacter les techniciens du SPANC de la Communauté de Communes du Pays de Nay par téléphone au 05.59.61.11.82 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

© Mairie de Lestelle-Bétharram 2018 - Mentions légales