bandeau-lestelle-actualites-01.jpg

Lestelle-Bétharram - Bastide 64DEPUIS 2002, 14 BASTIDES DES PYRENEES ATLANTIQUES VALORISENT ENSEMBLE LEUR PATRIMOINE. LESTELLE-BETHARRAM EST L’UNE D’ENTRE ELLES.

Bastides 64 n’est pas une association comme les autres : elle ne rassemble pas des personnes individuelles, mais des communes qui veulent valoriser un patrimoine commun, communes représentées par des délégués mandatés par leur Conseil Municipal.
L’association fonctionne par l’action bénévole et n’a pas de salarié. Ses ressources viennent d’une cotisation de 0,22 € par habitant des communes adhérentes et de subventions par projet. Elle développe une stratégie de partenariats avec différents organismes ainsi que des liens privilégiés avec l’université UPPA et des experts en histoire.

 

Un petit rappel : Qu’est-ce qu’une bastide ?

Une bastide n’est pas un bâtiment tel qu’une église ou un château. C’est un type de village, pour simplifier : un plan d’agglomération, conçu pour mettre le marché au cœur de la cité. Plusieurs de ces marchés continuent de se tenir, le jour spécifié par le texte du 14e siècle, par exemple à Nay le mardi, ou encore à Gan et Navarrenx.
Ce type de plan est adopté à partir de 1250, alors que le commerce est en plein essor. Les bastides sont créées par les rois et principaux seigneurs. Sans doute en attendaient-ils le revenu des taxes à payer par les habitants. Mais ils ont attribué à ceux-ci, pour construire leurs maisons, des lots de dimensions égales, taxés d’une façon identique et spécifiée par contrat : c’était comme une petite révolution ! C’est cette histoire que le plan des bastides nous raconte.

L’association Bastide 64 mène des actions variées :

Animation touristique
Proposer les sites à la visite, c’est d’abord les munir d’une signalétique, adoptée dès 2007.
La collaboration avec le Comité Départemental du Tourisme (CDT Béarn Pays basque) permet de relayer les informations et manifestations.
Plusieurs de ces communes participent régulièrement aux Journées Européennes du Patrimoine en septembre, et proposent des visites guidées en été, ou sur demande pour des groupes.

L’entretien et la réhabilitation des sites

La reconnaissance des associations départementales par la Région Aquitaine a conduit celle-ci à ouvrir des lignes de crédit spécifiques à partir de 2009, compte tenu des difficultés particulières pour valoriser ce patrimoine.

Des journées d’études.

En 2010/11, Bastides 64 a collaboré avec le CDDP 64 (Centre Départemental de Documentation Pédagogique) pour la réalisation d’une valise comportant des fiches atelier à utiliser en classe et une maquette de bastide. La maquette a été réalisée par le lycée technique de Coarraze, les fiches pédagogiques par des enseignants des classes concernées, avec l’appui du CAUE et d’un expert en histoire médiévale.
Réalisée par des enseignants et pour des enseignants, ce matériel d’initiation au Moyen Age circule dans les écoles et collèges du département.

Les marches « Rando-bastides »

« Rando-bastides » sont des marches sans esprit de compétition, donc à caractère familial, organisées par deux bastides voisines, avec l’appui d’associations locales. Une quinzaine de km sont à parcourir, des points ravitaillement sont assurés, ainsi qu’un buffet à l’arrivée. Les marches répondent à un besoin d’exercice physique et surtout de convivialité : on marche par groupe en causant. Elles y joignent le plaisir de découvrir un patrimoine ou simplement des paysages méconnus du plus grand nombre.
Quelques explications rapides sont données sur les bastides, ou un petit livret est remis :
Exemples : Rébénacq-Gan, Bruges-Montaut via Lestelle-Bétharram, circuits autour d’Arzacq, Navarrenx-Vielleségure…

Le concours de chant « Bastides enchantées »

Faire se rencontrer chœurs basques et béarnais dans une compétition amicale, tel est le thème du Festival « Bastides enchantées » qui a eu lieu en été 2015. Dans 5 bastides, un vote du public à l’issue du concert a sélectionné 5 chœurs qui sont venus donner le meilleur d’eux-mêmes lors de la finale à Navarrenx le 30 août dernier. Le public a répondu présent, avec souvent 100 à 400 personnes dans les villages pour les concerts de présélection. C’est le groupe « Moundeilhs » en concert à Rébénacq le 14 août 2015 qui fut vainqueur de la compétition.

© Mairie de Lestelle-Bétharram 2018 - Mentions légales