bandeau-lestelle-actualites-02.jpg

Nos professeurs nous apprenaient naguère que le temps et l’usage rendaient l’homme sage. 

De nos jours, permettez-nous d’en douter car entre les fatalistes qui pensent que tout est fichu et les gais lurons qui estiment que rien n’est grave, il existe quelques joyeux drilles hédonistes et des oisifs épicuriens qui sont partisans de perdre leur temps. 
Parce que le temps est un bien précieux, la conséquence de le gaspiller est évidemment synonyme de ne pouvoir le récupérer. 
Montres, chronomètres, pendules, cadrans solaires, clepsydres n’y peuvent rien : le temps est notre maître ! 

Alors, l’homme, qui avec l’âge, aurait pu ou dû atteindre le nirvana de la sagesse, devient parfois un fanatique se prenant pour Dieu ou un barbare pour le diable. 
Ce phénomène est dans l’air du temps, il suffit de regarder à l’Ouest où si, il n’y avait rien de nouveau il fût un temps, le postulat n’est plus de mise. Car, sans noircir le tableau, nous sommes passés, au fil des siècles, de la tribu à la société et il ne faudrait pas qu’insensiblement nous passions dans le processus inverse et régressif ! 

Vous connaissez tous des proverbes sur le temps. Du ‘’Il faut donner du temps au temps’’ écrit par Miguel de Cervantès à la phrase ‘’ Il faut laisser le temps au temps’’ prononcée à La Rochelle par Jack Lang, le Gave de Pau continue de rouler ses galets, le temps s’écoule inexorablement tel une lime qui travaille sans bruit. 
La relativité, Albert Einstein en connaissait un rayon, lui qui l’expliquait à ses condisciples de la sorte : ‘’ Placez votre main une minute sur un poêle bien chaud, la souffrance vous semblera durer une heure. Par contre, si vous passez une heure avec une jolie fille, il vous semblera que cette heure-là dure une minute’’. 

Plus terre à terre, les philosophes donnent, chacun à leur façon, leur notion du temps, par exemple, parmi tant d’autres : 

"Une minute est plus ou moins longue, cela dépend de quel côté de la porte de la salle de bain vous êtes"
"Les anniversaires sont toujours bons à fêter : plus vous en avez, plus longtemps vous vivez"
"Avez-vous remarqué que les gens qui sont en retard sont de meilleure humeur que les gens qui les attendent ?"

Il en va de même pour la pluie et le beau temps…qui influent sur le moral des troupes. Autant pour moi… 

Michel Corsini

© Mairie de Lestelle-Bétharram 2017 - Mentions légales