bandeau-lestelle-actualites-02.jpg
29 ans de mandat pour Michel Corsini

Apprécié et reconnu depuis plusieurs décades pour ses talents de commentateur sportif, dans les colonnes de la presse locale ou sur les ondes, mais également comme mémorialiste éclairé, avec son ami Jean Abadie, du FCL XV auquel le duo a consacré un très bel ouvrage, Michel Corsini a depuis quelques années poussé sa passion du journalisme au-delà de l'Ovalie en devenant le rédacteur en chef et l'éditorialiste attendu de l'Essor Bigourdan. Une histoire de famille...

De quoi occuper par la bande une vie professionnelle déjà fort bien remplie, pour ce Lourdais d'origine, aux PTT, comme Conseiller financier entre Paris et Lourdes, avant d’être promu Receveur des Postes à Lestelle-Bétharram, Pau-Lawrence et Nay ; mais également une vie familiale au carré, avec son épouse, Françoise, qui lui donnera deux beaux garçons ; et enfin une vie d'élu municipal, aux côtés de François Abadie, à Lourdes, d'abord, durant une douzaine d'années, puis de Jean-Marie Berchon, à Lestelle-Bétharram, dont il est aujourd'hui le premier adjoint. Mais la liste des multiples vies de cet homme-orchestre ne s'arrête pas là car, comme l'a rappelé le maire de la petite commune béarnaise, Michel Corsini a aussi été dans sa jeunesse un musicien émérite (à la batterie) et, au sein d'une activité associative foisonnante, le fondateur d'un improbable club de rugby en région parisienne en plein boom du football !

29 ANS DE MANDATS
D'où une foule des grands jours ce samedi, à Lestelle-Bétharram, pour la remise officielle à cet élu de bon cœur de la médaille d'honneur régionale, départementale et communale que lui a décernée le préfet des Pyrénées-Atlantiques pour son inépuisable engagement dans la vie publique et quelque 29 années de mandats. Une foule dense composée des différentes « familles » du récipiendaire, entre légendes du FCL XV, anciens camarades de banc du conseil municipal lourdais, y compris jusque dans l'opposition, et actuels élus locaux, régionaux et nationaux de deux départements, le Béarn et la Bigorre. 

En quelques mots, Jean-Marie Berchon, le maire de Lestelle-Bétharram, a dressé un tableau enlevé de la vie de son 1er adjoint et ami, rappelant notamment l'arrivée de ce Lourdais dans la commune en 1989, à bord d'une Alpine rouge, portant veste de couleur et cravate flamboyante ! « Il nous a étonné mais il avait le verbe facile et le contact chaleureux et nous l'avons vite adopté, séduit par son tempérament gai, convivial et optimiste », raconte-t-il.

Christian Petchot-Bacque, vice-président du conseil général, a pour sa part expliqué qu'il n'y avait rien d'automatique dans la remise de cette médaille : « Ce n'est pas une simple médaille, explique-t-il. Elle est attribuée à certains élus avec l'ancienneté mais pas uniquement puisque, lors de la demande, il est constitué tout un dossier et qu'il faut avoir rempli avec vertus son rôle d'élu, avoir eu une vie honorable et faire preuve d'un certain sens patriotique. Elle est donc parfaitement méritée aujourd'hui. Ce n'est pas le fait d'arme d'un jour mais les exploits quotidiens d'une vie d'élu au service de tous et de son territoire qui sont récompensés ! »
UN TRAIT D'UNION

À son tour, Marie-Pierre Cabanne, conseillère générale et régionale, a salué un « homme de convictions qui a des idées fortes ». Et d'ajouter : « Dans la vie publique, tu as toujours été quelqu'un de discret mais qui, on le sait, agit beaucoup, qui s'exprime et qui donne son avis avec compétence. Et je crois que c'est cela aussi le sens de cette médaille. Elle récompense tes convictions, tes compétences, ta détermination et toujours cette volonté d'être proche des gens. De plus, tu demeures, Michel, un trait d'union entre les Pyrénées-Atlantiques et la Bigorre, deux départements appelés à étendre leur collaboration. »

Quant à la jeune députée de la circonscription, Nathalie Chabanne, celle-ci, comparant l'engagement du 1er adjoint à un sacerdoce, a souligné les dossiers très intéressants à venir sur lesquels ils auront l'occasion de travailler très prochainement ensemble.

Le train des élus s'est clos sur quelques mots du sénateur et président du Conseil Général, Georges Labazée : « Si le législateur a souhaité que cette médaille soit communale, départementale et régionale, c'est que l'engagement d'un homme comme Michel Corsini au service de la population dépasse le cadre communal pour voir plus loin, au niveau du Pays de Nay, du département et de la région Aquitaine. »

Le mot de la fin revient au récipiendaire qui, non sans humour et grand amateur de rugby, s'est étonné que le ruban de sa nouvelle décoration soit aux couleurs de la section paloise... Il paraît que la médaille d'or arbore fièrement le rouge et le bleu du FCL XV. Une raison supplémentaire pour l'élu de s'engager dans quelques mandats de plus !

Article de Jean-Christophe Borde paru dans l’Essor Bigourdan

© Mairie de Lestelle-Bétharram 2017 - Mentions légales