bandeau-lestelle-actualites-01.jpg

Magnifique invention que la télé ! Du noir et blanc que nous trouvions à notre goût dans les années 60, nous sommes passés à la couleur.

Pourrait-on revenir en arrière ? Sûrement pas, même si les programmes de dame TV ont été inspirés par sa grand-mère, mamie TSF. Ben quoi ? La série ‘’Plus belle la vie’’ ne l’avons-nous pas connue, nous les anciens, avec la célèbre famille Duraton ? 

Zappy Max était l’ancêtre de Michel Drucker et animait – entre autres- une émission qui s’appelait ‘’Malheur aux barbus’’. Aujourd’hui, pour y être invité, Sébastien Chabal aurait-dû couper sa toison noire et raser sa barbe, histoire de redevenir l’inconnu qu’il était. 
Bio-Dop était le sponsor du non moins célèbre ‘’Radio Crochet’’ devenu de nos jours ‘’A la recherche de la nouvelle star’’ ou Star Académie’’si ce n’est ‘’The Voices’’.

Le loft n’existait pas, c’est vrai mais pensez-vous qu’il eût été de bon goût d’enfermer quatre loups avec cinq brebis ? Souvenez-vous que les écoles ne connaissaient pas la mixité. Même à l’église, les travées étaient réservées aux deux sexes : à droite les filles, à gauche, les garçons…à moins que ce ne soit l’inverse. . 
Etait-ce mieux ou pas ? Je vous laisse le soin de conclure. 

Encore un mot pour dire que tout va très vite dans le monde impitoyable des images et des icônes. A l’école, nous avons appris l’histoire de notre pays qui s’appelait la Gaule. Si les Romains étaient soit-disant ‘’fous’’, Vercingétorix avait réussi à les calmer à Alésia bien avant qu’Astérix, Obélix et leur suite s’emparent de lauriers virtuels. Jeux du cirque, lions affamés, clowns sadiques, pouces levés, pouces baissés, divertissement, vie, mort…Nous aurons tout vu bien que certains prophètes annoncent que le pire est à venir ! 

Le pire ? Dans le domaine de la radio ou dans les stades, ce sont ces foutraques qui hurlent, dédaignant l’auditeur ou le spectateur qui, lui, sait que plus on parle fort dans un micro, plus le son s’étouffe et moins le commentaire est audible !
Allez donc leur faire comprendre ! Par manque de sensations, de spectacle, de jeu, par trop d’ennuis et d’égoïsme, ils oublient les autres.
S’ils oubliaient un instant leur nombril, cela pourrait reposer nos oreilles.

Michel Corsini

© Mairie de Lestelle-Bétharram 2017 - Mentions légales