bandeau-lestelle-minicipal-02.jpg

Nos députés ont voté en 2015 une loi, dite loi « NOTRe » (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) dont un des objectifs est de faciliter le regroupement des collectivités et des syndicats. Les Préfets sont chargés de mettre en application les dispositions de cette loi.

Sur notre territoire, le projet est le suivant : les communes d’Assat et de Narcastet rejoindraient la Communauté de Communes du Pays de Nay par extension de périmètre, de même que 10 communes de la Communauté de Communes d’Ousse-Gabas.
Assat et Narcastet partagent le même bassin de vie que nous et leur intégration dans notre collectivité, anticipée et préparée depuis deux ans, est souhaitée et acceptée par toutes les communes, comme cela a été le cas lorsque Ferrières et Arbéost nous ont rejoints.

Il en va autrement pour les 10 communes d’Ousse et Gabas qui appartiennent au bassin de vie de Pontacq. Leur intégration imposée par le Préfet, sans avoir élaboré de projets communs, ni anticipé et préparé des politiques communes, a été refusée par la majorité des délégués de la Communauté de Communes et la plupart des Conseils Municipaux, dont celui de Lestelle-Bétharram. Ces avis négatifs ne sont que consultatifs et le Préfet peut décider, dans le cadre d’une procédure très précise de maintenir ses propositions ou d’en faire de nouvelles. Décision finale le 15 juin 2016.

Autre aspect de cette loi NOTRe, l’obligation pour les Communautés de Communes de prendre la compétence eau-assainissement d’ici le 1er janvier 2020. En clair, les Communes ou les syndicats ne pourront plus gérer la production et la distribution d’eau potable ainsi que l’assainissement et sont obligés de transférer leur compétence à la Communauté de Communes. Ce qui signifie pour nous la disparition des régies communales d’eau et d’assainissement et une vraisemblable augmentation des tarifs.
Comme nul ne peut s’opposer à la loi, le Conseil, bien que désapprouvant ce projet, en a pris acte. Mais il a voté une délibération chargeant le Maire de préparer et négocier ce transfert de compétences avec la Communauté de Communes du Pays de Nay, afin d’obtenir un lissage sur plusieurs années de l’augmentation des tarifs pour la rendre la plus progressive possible et la moins pénalisante pour les abonnés.

Je rendrai compte de la teneur de ces discussions ainsi que de la date précise d’entrée en vigueur de la nouvelle organisation (probablement le 1er janvier 2018).
Des actes de vandalisme se sont produits récemment sur des véhicules dont deux ont été brulés à proximité du stade. La communauté de brigade de gendarmerie de Nay-Pontacq a rapidement appréhendé les présumés coupables dont un a été jugé et condamné en comparution immédiate. Je tiens à saluer la réactivité des forces de gendarmerie qui a permis ce dénouement rapide. Néanmoins le préjudice, causé ainsi à des Lestellois privés de leur véhicule et de moyen de transport est important et difficilement réparable. Je partage leur indignation et leur incompréhension face à des actes inqualifiables car aussi stupides que gratuits.

Les projets de la commune pour l’année 2016 concernent d’abord la réfection de la toiture de l’église, dont le commencement a été reporté au mois de mai par l’entreprise en raison d’une surcharge de travail. La restauration du Calvaire de Bétharram, dont la maîtrise d’ouvrage a été déléguée à la Communauté de Communes du Pays de Nay, est sur les rails. M. Thouin, architecte du patrimoine, installé à Agen, a été choisi dans le cadre d’une consultation. Il a réalisé une étude et un estimatif des travaux qui s’élèvent à 1.500.000 € HT et hors honoraires. Il élabore actuellement le dossier de consultation des entreprises et des demandes de subventions. Le début des travaux qui seront réalisés en quatre phases et s’étendront sur quatre ou cinq ans, est programmé pour le mois d’octobre.

En cette fin d’année 2015, je tiens à saluer tous les acteurs de la vie Lestelloise, personnel communal, bénévoles associatifs, professionnels du tourisme, artisans, commerçants, enseignants, responsables des sanctuaires et des établissements scolaires, de la maison de retraite. Par leur implication, leur dévouement, leur professionnalisme, leur sens de l’accueil ils contribuent à valoriser notre commune, à la rendre dynamique et accueillante. Qu’ils en soient ici remerciés.

Je souhaite la bienvenue aux nouveaux habitants de notre village. Nous ferons tout pour qu’en 2016 il fasse toujours aussi bon vivre à Lestelle-Bétharram et je formule au nom du Conseil municipal, pour chacun d’entre vous des vœux de santé, bonheur et réussite.

J’exprime à nouveau la solidarité Lestelloise avec les victimes des attentats du 13 novembre à Paris et notre soutien aux forces armées, de Police et de Gendarmerie, chargées de nous protéger contre ces actes de terrorisme.

Jean-Marie BERCHON

© Mairie de Lestelle-Bétharram 2018 - Mentions légales