bandeau-lestelle-minicipal-01.jpg

Quelques mois seulement après son mari Bernard, Pierrette MENGELATTE nous a quittés. Nous avions fêté son départ en retraite au mois de juin. Après trente années passées auprès des enfants de la classe maternelle, c’est une partie de la mémoire de l’école qui s’en va avec elle. Adichats Pierrette, et merci pour ton attachement à l’école, ta disponibilité et les services que tu as rendus.

Je vous avais déjà informé (bulletin de décembre 2015) de l’obligation, inscrite dans la loi NOTRe, pour la communauté de Communes de prendre la compétence eau/assainissement au plus tard le 1er janvier 2020 et donc pour les communes ou syndicats de se dessaisir de la gestion de ces services. Pour des raisons réglementaires et de dotation budgétaire, la Communauté de Communes du Pays de Nay (CCPN) a décidé de prendre cette compétence dès le 1er janvier 2018, et depuis cette date les services d’eau et d’assainissement de notre village et du hameau sont gérés par le SEAPAN (Service d’Eau et d’Assainissement du Pays de Nay). La conséquence la plus immédiate pour les abonnés auparavant desservis par la régie communale sera une augmentation du prix du mètre cube et de l’abonnement.

Je m’étais engagé, conformément à la demande du Conseil municipal, que la hausse des tarifs soit lissée sur une période d’au moins cinq années pour la rendre progressive et donc plus supportable pour les abonnés. C’est ce qui va se mettre en place en accord avec la Communauté de Communes dès 2019, les tarifs 2018 ayant été votés par le Conseil municipal.

Le passage en gestion communautaire permettra de disposer de ressources financières, techniques plus importantes pour des investissements en vue de la modernisation et l’extension éventuelles de notre réseau.

Autres nouveauté sur la Communauté de Communes, la mise en place du dispositif PAIS (Plateforme Alternative Innovante en Santé) depuis le 1er janvier 2018. Ce dispositif porté et financé par la CCPN et 10 médecins généralistes consiste en la mutualisation du secrétariat et du système informatique des praticiens concernés avec un médecin de permanence chaque jour de 8 h 00 à 20 h 00 pour les soins urgents non programmés, que votre médecin ne peut assurer. Le but est d’améliorer la réponse aux demandes de soins de 1er recours même si votre médecin (à condition qu’il adhère au dispositif) est absent ou indisponible, de faciliter les conditions d’exercice du généraliste même s’il est en cabinet isolé et donc d’être attractif pour l’installation des jeunes médecins.

C’est un projet de territoire porté par les élus et les médecins pour prévenir une carence annoncée de médecins généralistes et pérenniser le maillage des cabinets médicaux du Pays de Nay. Mis en place dans des communautés de communes du Loir et Cher, ce système a eu des effets très positifs sur l’installation de jeunes médecins et la diminution de fréquentation des urgences hospitalières. Gageons qu’il en sera de même sur notre territoire.

Je tiens aussi à vous informer de la prochaine mise en place par la CCPN d’un Espace de Vie Sociale (EVS) destiné à l’accueil, l’écoute des habitants en difficultés sociales ou non, des associations pour coordonner et construire des actions avec les partenaires sociaux ou associatifs. Le but étant de répondre aux besoins des habitants et aux difficultés de la vie quotidienne des familles.

La première tranche de travaux du calvaire débutera au mois de mars. Elle concernera la restauration des 4 premières stations et sera subventionnée à hauteur de 70 %, le reste étant assuré par le mécénat (Fondation du Patrimoine, Amis du Sanctuaire). Je rappelle que ce chantier se fera en 4 étapes, à raison d’une par an pour un coût global supérieur à 2 millions d’euros HT. La convention de maîtrise d’ouvrage déléguée passée avec la CCPN lui confie le montage et le suivi administratif très complexe de ce dossier, le préfinancement des subventions et de la TVA. L’ampleur de ce projet ne nous aurait pas permis d’assumer tout cela sans ce partenariat. Je remercie une nouvelle fois le Président, les élus et les techniciens en charge du dossier pour cette précieuse collaboration.

Je remercie très sincèrement tous ceux qui s’investissent dans la vie de notre village dans le cadre de leur activité professionnelle, de leur engagement associatif, de l’encadrement d’équipes sportives. Ils créent du lien social, facilitent le bien vivre dans notre village et participent à son attractivité.

Je salue les nouvelles salariées de la Commune, Anne JOUAN (ATSEM à l’Ecole) et Séverine LUIS (Agence Postale), je souhaite la bienvenue aux nouveaux habitants et vous présente au nom du Conseil municipal tous nos vœux de santé, bonheur, réussite pour l’année 2018.

Jean-Marie BERCHON

© Mairie de Lestelle-Bétharram 2017 - Mentions légales