bandeau-lestelle-actualites-02.jpg

La pratique du football à Lestelle-Bétharram ne date pas d’aujourd’hui Il y a plus de 50 ans, de nombreux gamins, élèves à Bétharram, taquinaient le ballon. Plutôt bien, nous a-t’on assurés. Notre histoire – véridique, même s’il y a prescription – se déroule à Aubertin.

Les scolaires de Bétharram disputent la Coupe des Vignerons mise sur pied par l’abbé Cabanne, curé d’Aubertin. Chaque jeudi après-midi de compétition, ils passent avec succès tour après tour et se retrouvent en finale. Le grand jour arrive et l’on peut imaginer que ces jeunes gens s’apprêtant à disputer une première finale, sont raides et pâles comme des cierges de Pâques que l’abbé Cabanne aurait oublié d’allumer ! 

Justement, l’abbé Cabanne arbitre cette ultime rencontre qui va décider de ceux qui auront le droit de boire dans cette Coupe des Vignerons, la bien nommée. Et son impartialité ne fait aucun doute !

C’est donc avec un moral à toute épreuve que les scolaires du village se rendent à Aubertin et, en plus de l’encadrement, ils peuvent compter sur un supporter hors-pair : Jean Peytrin. Pour ceux qui ne connaissent pas l’ami Jean, c’est le monsieur que vous voyez balayer tous les jours le parvis et les abords des Sanctuaires, rendant le site nickel chrome pour les visiteurs. Surnommé affectueusement ‘’Balai d’Or’’ par les Bétharramites, Jean Peytrin est un personnage sympathique, toujours de bonne humeur et fidèle à Bétharram. Ce jour de finale, Jean arpente le terrain derrière les buts adverses. Non pas qu’il cherche à distraire le goal mais pour encourager ses favoris. Le score demeure vierge, le cœur de Jean cogne fort et l’issue de ce match va tenir d’un caprice, d’un tour de loterie voire d’un miracle. 

Jean Peytrin s’adosse alors contre le montant vertical des buts adverses (ce qui est répréhensible et interdit !). Soudain, le tir d’un attaquant de Bétharram va échouer de peu contre ce montant. Sauf que Jean, du plat du pied, dévie le ballon qui entre dans les buts. L’abbé Cabanne dont la condition physique n’était pas son point fort, est à cet instant-là au milieu du terrain et ne peut s’apercevoir de la supercherie. Il valide le but dans un brouhaha que l’on devine. Mais la voix de l’abbé Cabanne étant impénétrable, Bétharram gagne 1 à 0 et remporte la Coupe des Vignerons ! 

© Mairie de Lestelle-Bétharram 2017 - Mentions légales