bandeau-lestelle-actualites-03.jpg

Souvenez-vous ! Combien de fois étant enfant puis adolescent(e) nos parents s’inquiétaient de savoir vers quel métier nous nous destinerions ?

Alors selon l’inspiration ou les événements du moment, nous répondions pêle-mêle : pompier, militaire, gendarme, docteur, vétérinaire, ingénieur, infirmière, sage-femme, couturière, cuisinière…Autrement dit que des métiers demeurant immarcescibles à travers les modes ! Dans ces années où le travail attendait chaque paire de bras à défaut de méninges hautement intellectuelles, pas un seul jeune déclarait : ‘’Moi, je veux être fonctionnaire’’. 

Le fil des ans s’est déroulé inexorablement, posant çà et là quelques points de suture. Aujourd’hui, les fonctionnaires sont considérés comme des nantis. Autres temps, autres mœurs ! Il n’en a pas toujours été ainsi. Au siècle dernier, alors que la crise n’existait pas encore, les moqueries allaient bon train à leur encontre, surtout à la connaissance de leurs maigres émoluments. Et l’étudiant qui désirait obtenir des diplômes afin de préparer des concours pour occuper un poste de cadre qui dans l’administration fiscale, qui aux PTT, qui à la SNCF… s’entendait dire : ‘’ Va dans le privé, c’est mieux payé’’.

Force est de constater que dans la fonction publique c’est toujours aussi mal payé mais ceux qui y sont entrés bénéficient de la sécurité de l’emploi. Cette sécurité qui aide à supporter de petits salaires, soudainement apparaît aux détracteurs des fonctionnaires, comme un privilège. Lesquels après avoir décrié cette profession trouvent désormais que c’est une caste de privilégiés. 
Et en plus, ils font grève ces nantis ! 

Michel Corsini

© Mairie de Lestelle-Bétharram 2018 - Mentions légales